TRIMET s’engage pour la capitale verte de l’Europe

Le directeur de l’usine TRIMET Andreas Lützerath, le PDG de TRIMET Martin Iffert, le maire de la ville d’Essen Thomas Kufen et la responsable du service environnement et construction, et directrice du projet de capitale verte de l’Europe Simone RaskobLe directeur de l’usine TRIMET Andreas Lützerath, le PDG de TRIMET Martin Iffert, le maire de la ville d’Essen Thomas Kufen et la responsable du service environnement et construction, et directrice du projet de capitale verte de l’Europe Simone Raskob

17 févr. 2017 | Le fabricant d’aluminium TRIMET sponsorise le programme de capitale verte européenne 2017 de la ville d’Essen. Le maire Thomas Kufen, la responsable du service environnement et construction, et directrice du projet de capitale verte de l’Europe Simone Raskob et le PDG de TRIMET Aluminium SE Martin Iffert ont signé le 23 février l’accord concernant cet engagement. Non seulement l’entreprise familiale soutient financièrement les activités de la ville, mais elle va aussi s’impliquer dans les domaines du changement climatique et de la transition énergétique par le biais de son projet phare.

« En tant qu’entreprise essenoise, nous pensons qu’il en va de notre responsabilité de prendre part au développement de notre ville. La distinction de capitale verte de l’Europe est à nos yeux aussi une validation de notre contribution à un changement structurel qui peut uniquement réussir sur une base sociale stable. Le projet « batterie virtuelle » de TRIMET se veut un symbole de l’alliance entre écologie et production industrielle. Ainsi, nous entendons pérenniser des emplois et soutenir la transition énergétique », déclare Martin Iffert. L’entreprise teste actuellement un nouveau procédé de production qui adapte flexiblement la fabrication de l’aluminium à l’alimentation fluctuante de l’électricité issue de l’éolien et du solaire. La fonderie d’aluminium se transforme par conséquent en énorme accumulateur d’électricité.

« L’utilisation des énergies renouvelables est un sujet d’avenir – dans notre ville aussi. La « batterie virtuelle » est un bon exemple illustrant une technique innovante et respectueuse de l’environnement « made in Essen », qui nous fait progresser sur la voie d’un avenir vert », se réjouit le maire Thomas Kufen.

TRIMET est le plus grand employeur industriel d’Essen. Dans la fonderie, 750 salariés produisent chaque année quelques 300 000 tonnes de produits en aluminium coulé, utilisés par la suite dans les industries de l’automobile, de la construction mécanique et du bâtiment.

L’Union européenne décerne le titre de « capitale verte de l’Europe » depuis 2010, récompensant ainsi chaque année une ville européenne qui répond à des normes environnementales élevées et qui s’est fixé des objectifs pour continuer d’apporter des améliorations en matière de protection de l’environnement et de développement durable. En choisissant Essen, elle a pour la première fois récompensé une ville marquée par l’industrie minière. Le jury désigné par la Commission européenne a mis en avant la transformation réussie de sites industriels du charbon et de l’acier pour la ville la plus verte de Rhénanie-du-Nord-Palatinat offrant une qualité de vie élevée. Il a également souligné le rôle de modèle d’Essen pour les villes en transition structurelle.

Par : Wolfgang Nübold

Interlocuteur

Wolfgang Nübold

Instinctif Partners

Spichernstraße 7750672 KölnAllemagneTéléphone: +49 221 4207528Mail
Menü
Zurück